Anesthésie

Anesthésie

L’anesthésie est la spécialité médicale qui permet de réaliser les interventions chirurgicales et les endoscopies dans les meilleures conditions de confort et de sécurité pour le patient.

Intervention et Anesthésie

Organisation de l’anesthésie
Les médecins anesthésistes-réanimateurs travaillent en équipe. Quelques instants avant l’intervention, vous rencontrerez le médecin anesthésiste qui va réaliser votre anesthésie ; ce n’est pas forcément le même que celui que vous avez rencontré lors de la consultation. Cette organisation permet un double contrôle et augmente votre sécurité.

Il prend connaissance du dossier d’anesthésie et, le cas échéant, des examens complémentaires demandés lors de la consultation. Il peut être assisté d’une infirmière anesthésiste. L’infirmière anesthésiste est une infirmière spécialisée en anesthésie. Elle assiste le médecin anesthésiste dans la réalisation de l’anesthésie et peut assurer la surveillance per-opératoire du patient, sous la responsabilité du médecin anesthésiste.
Le médecin anesthésiste assure également la surveillance en salle de réveil et autorise le retour du patient dans le service.

Transfusion sanguine et épargne sanguine
Certaines interventions peuvent entraîner un saignement important. Des appareils de récupération et de transfusion du propre sang du patient, mais aussi la prescription de fer et d’EPO, sont régulièrement mis en en œuvre et peuvent permettre de diminuer le recours à la transfusion mais pas de l’éviter systématiquement.

Différentes techniques d’anesthésie (décrites brièvement)

  1. L’Anesthésie Générale
    Il s’agit de l’anesthésie la plus répandue. Un cathéter sera positionné dans une de vos veines et l’anesthésiste procédera à l’injection de différents médicaments afin de vous endormir.
  2. Sédation et Anesthésie Locale
    Un certain nombre d’interventions peuvent être réalisées sans anesthésie générale mais nécessite tout de même une légère sédation. La pose d’un cathéter est réalisée afin d’injecter des médicaments. L’anesthésie locale et l’intervention peuvent alors être réalisées en tout confort.
  3. Anesthésie péri-médullaire
    Il s’agit des techniques d’anesthésie péridurale et de rachianesthésie. Ces techniques peuvent vous être proposées en fonction de l’intervention à réaliser (membres inférieurs, gynécologie, urologie…) et de vos antécédents. Chaque cas étant unique, nous en discuterons avec vous lors de la consultation d’anesthésie.
  4. Anesthésie Loco-Régionale périphérique
    Il s’agit des techniques dites de bloc loco-régional. Il va s’agir, sous repérage échographique, d’injecter une petite quantité d’anesthésique local directement au contact des nerfs innervant la zone à opérer. Ces techniques peuvent vous être proposées entant que technique d’anesthésie (chirurgie de la main) ou en complément d’une anesthésie générale, à visée analgésique post-opératoire (chirurgie de l’épaule par exemple).

Au CHP

Lorsqu’une intervention est décidée par votre chirurgien ou lorsqu’un examen endoscopique est programmé, vous serez dirigé vers la consultation d’anesthésie.
Pour prendre rendez-vous, il faut appeler le : 01 86 48 11 80 ou prendre rendez-vous en ligne en vous vous connectant sur www.doctolib.fr.

La consultation d’anesthésie est obligatoire avant toute anesthésie et doit être réalisée au minimum 48 heures avant l’intervention. En cas d’oubli de la consultation d’anesthésie, l’intervention devra être annulée. Elle est assurée par un médecin anesthésiste-réanimateur.

La consultation d’anesthésie n’est valable que pour l’intervention pour laquelle elle a été réalisée. Si une nouvelle intervention est décidée après cette consultation, vous devrez reprendre contact avec l’équipe d’anesthésie.

Afin de préparer au mieux cette consultation, un questionnaire vous est remis par le chirurgien ou le gastro-entérologue (si ce n’est pas le cas, il est téléchargeable sur le site du CHP Sainte-Marie ou sur doctolib lors de la prise de rendez-vous en ligne).
Le questionnaire doit être rempli avant la consultation d’anesthésie. Vous apporterez vos derniers examens complémentaires (biologiques, cardiologiques, …).
Ce questionnaire est important, il permet d’évaluer au mieux votre état de santé afin de vous proposer la prise en charge la plus adaptée.

L’anesthésiste décide alors de la meilleure technique d’anesthésie pour le geste envisagé et vous l’explique. Lorsque plusieurs techniques équivalentes sont possibles, nous discutons ensemble du choix.

Lors de la consultation, vous êtes informé des risques et des bénéfices du type d’anesthésie choisi. Le médecin est là pour répondre à toutes vos questions.

Le Bilan pré-opératoire
Actuellement, il n’est plus recommandé de demander systématiquement un bilan pré-opératoire (biologique ou cardiologique), comme cela était le cas il y a quelques années. Pour la majorité des anesthésies, aucun bilan ne sera demandé.
Cependant, pour certaines interventions, un protocole d’examens pré-opératoires a été mis en place en collaboration avec les chirurgiens. Les résultats doivent être apportés en consultation d’anesthésie.
Des examens complémentaires ou des consultations spécialisées peuvent également être nécessaires en fonction de vos antécédents (diabétique, coronarien, insuffisant rénal …) ou de votre intervention (risque hémorragique …). Il se peut alors que vous soyez revu en consultation avec les résultats ou que l’intervention doive être décalée pour permettre la réalisation du bilan.

Information, tabac et transfusion
Votre chirurgien ou gastro-entérologue vous a remis avec le questionnaire d’anesthésie un document d’information édité par la Société Française d’Anesthésie Réanimation. Si ce document ne vous a pas été remis ou en cas de perte, vous pouvez le retrouver sur le lien suivant : http://sfar.org/wp-content/uploads/2016/09/SFAR_Info-patient-jan2016.pdf
Nous vous invitons à lire ce document avant la consultation d’anesthésie et à ne pas hésiter à nous demander des précisions.

Vous trouverez également sur le lien suivant une information sur la transfusion sanguine et l’arrêt du tabac :http://sfar.org/pour-le-grand-public/tabagisme

Le retour dans le service
Organisation suivant le secteur d’hospitalisation
Lorsque l’opéré retourne en secteur d’hospitalisation classique, il se trouve placé sous la responsabilité de l’opérateur (chirurgien ou gastro-entérologue). Celui-ci est responsable des suites opératoires. L’anesthésiste peut être appelé pour des problèmes ponctuels tels la prise en charge de la douleur, de la réhydratation ou de la réanimation.

Lorsque la prise en charge nécessite une surveillance dans l’unité de soins continus (USC), il est placé sous la responsabilité médicale de l’anesthésiste-réanimateur. Cependant, certaines décisions relèvent de la compétence du chirurgien (mobilisation ou immobilisation des opérés, ablation des sondes et des drains …), d’autres de l’anesthésiste (analgésie, réanimation …). L’entrée et la sortie des patients du secteur de soins continus se font sur la base d’un accord conjoint des deux spécialistes.

Pendant cette période post-opératoire, d’autres médecins anesthésiste-réanimateurs pourront intervenir dans votre prise en charge.

Prise en charge de la douleur et des suites de l’anesthésie
Depuis de nombreuses années, votre confort est au centre de nos préoccupations. Il est assuré par une anticipation de la douleur et des désagréments dus à l’intervention. Des protocoles ont été mis au point dans le cadre du Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD), selon les recommandations des sociétés savantes en ce domaine. Ces protocoles sont appliqués de façon personnalisée pour tous les patients.
Une attention particulière est portée sur l’anticipation, l’évaluation et la prise en charge de la douleur et des désagréments post-opératoires (nausées …).
Nous utilisons toutes les techniques actuelles de prise en charge de la douleur : anesthésie loco-régionale, pompe à morphine, morphine orale …

Prises en charge spécifiques

  1. Anesthésie de l’enfant
    Nous réalisons quotidiennement des anesthésies pédiatriques dans les différentes spécialités chirurgicales : ORL, urologie, chirurgie digestive, orthopédie, stomatologie.
    Merci d’apporter le carnet de santé en consultation d’anesthésie.
    Nous ne prenons pas en charge les enfants de moins de un an et/ou de moins de 10 kg.
    L’anesthésie est la plupart du temps réalisé à l’aide d’un masque. Les gaz d’anesthésie actuels sont bien tolérés par les enfants et n’ont plus grand-chose à voir avec les anciens produits. Une anesthésie par piqûre peut également être préférable selon l’âge de l’enfant. L’anesthésiste vous l’expliquera lors de la consultation d’anesthésie. Un brancardier viendra chercher votre enfant et il vous sera ramené dans la chambre. Vous ne pouvez pas l’accompagner au bloc mais son doudou, oui. Quelle que soit la durée de l’intervention, il y aura toujours une surveillance en salle de réveil, ce qui prolonge son absence. Il est important d’expliquer à votre enfant qu’il va avoir une intervention chirurgicale afin de le préparer à cette opération.
  2. Ambulatoire et Récupération rapide
    L’ambulatoire, c’est la possibilité pour le patient de rentrer chez lui le jour même de son intervention ou de son examen, que l’anesthésie soit locale ou générale. Il faut évidemment ne pas être seul à son domicile et ne pas conduire le jour de son intervention. Beaucoup d’interventions peuvent être réalisée sous ce mode d’hospitalisation courte (quelques heures). Votre chirurgien ou gastro-entérologue vous proposera cette modalité dès qu’elle sera possible.
    Pour un certain nombre d’interventions nécessitant une hospitalisation classique, l’équipe d’anesthésie (en collaboration avec l’équipe chirurgicale) a mis en place des protocoles de Récupération Rapide Après Chirurgie (RRAC). Une infirmière spécialisée vous recevra après la consultation d’anesthésie afin de programmer au mieux votre prise en charge pré et post-opératoire. Une information détaillée sur cette prise en charge vous sera remise par votre chirurgien.
  3. Hospitalisation en Unité de Soins Continus
    Le service de soins continus permet d’assurer la sécurité et un suivi optimal pour les interventions les plus compliquées ou pour les patients plus fragiles. Le recours à un service de réanimation peut parfois s’avérer nécessaire. Le patient est alors dirigé vers une structure voisine permettant cette prise en charge.
Photo-generique-homme
Dr ADHOUM Anis
Anesthésie & Réanimation
01 86 48 11 80
RV du lundi au vendredi
Photo-generique-homme
Dr DUBAR Grégory
Anesthésie & Réanimation
01 86 48 11 80
RV du lundi au vendredi
Photo-generique-homme
Dr DUCHENE Patrice
Anesthésie & Réanimation
01 86 48 11 80
RV du lundi au vendredi
Photo-generique-homme
Dr GIROMPAIRE Didier
Anesthésie & Réanimation
01 86 48 11 80
RV du lundi au vendredi
Photo-generique-femme
Dr LAUBREAUX Chantal
Anesthésie & Réanimation
01 86 48 11 80
RV du lundi au vendredi
Photo-generique-homme
Dr LEFEBVRE Fabien
Anesthésie & Réanimation
01 86 48 11 80
RV du lundi au vendredi
Photo-generique-femme
Dr PERRET Carole
Anesthésie & Réanimation
01 86 48 11 80
RV du lundi au vendredi
Photo-generique-homme
Dr YAKOUBIAN Krikor
Anesthésie & Réanimation
01 86 48 11 80
RV du lundi au vendredi

Comment le patient y est pris en charge ?

Assurer la sécurité tout en optimisant le confort du patient :

  • Un travail d’équipe au service d’une prise en charge personnalisée du confort et de la sécurité du patient.
  • Une étroite collaboration avec l’équipe chirurgicale et les gastro-entérologues.
  • Discussion collégiale des dossiers difficiles.
  • Mise en place de protocole de Récupération Rapide Après Chirurgie.
  • Mise en place de protocoles respectueux des consignes des sociétés savantes d’anesthésie (douleur, antibiotiques, prévention des phlébites …).
  • Participation aux staffs communs de la clinique.
  • Participation aux missions transversales de la structure : hygiène, douleur …
  • Participation à des formations et des congrès d’anesthésie.
  • Une adéquation du nombre de soignants anesthésistes / nombre de salles.
  • Continuité des soins assurée avec 1 médecin d’astreinte, 24h/24, toute l’année.

Où est-ce situé dans l’établissement ?

Les bureaux de consultation d’anesthésie sont situés au rez-de-chaussée de l’établissement.

Comment les joindre ?

Prise de rendez-vous téléphonique au 01 86 48 11 80 ou sur doctolib.fr